biodégradabilité des crottes de chien

12 janv. 2023

Les crottes de mon chien sont-elles réellement biodégradables ?

 

Bien que les crottes de chien se décomposent naturellement avec le temps (biodégradables), elles ne sont, pour autant, pas bonnes à être laissées n'importe où ni utilisées dans un compost, car elles ne sont pas compostables. Pour être qualifié de “compostable”, un matériau doit pouvoir se dégrader à plus de 90% naturellement et en moins de 3 mois, sans être nocif pour la nature. Or, laisser les déjections de son chien dans la rue ou la nature et ne pas les ramasser a un impact négatif sur l'environnement et les citoyens. C'est également une action punie par la loi et certains pays sont allés loin pour contrer les crottes de chien non ramassées ! La France pourrait en prendre exemple dans le futur…

 

Est-ce que les crottes de chien polluent ?

 

S’il est de notoriété commune qu’il est polluant et gênant de laisser les crottes dans le caniveau ou sur le trottoir, certains pensent encore que faire faire ses besoins à son chien dans l’herbe ou dans un endroit caché n’est pas problématique. Or, les déjections canines ne sont pas uniquement une pollution odorante et visuelle. Une étude a montré que les crottes de chien polluent l’environnement.
En effet, comme toutes les selles, le caca de chien contient une forte charge bactérienne susceptible de se répandre dans la nature et de se transmettre à d’autres animaux. 
De plus, lorsqu’un chien fait ses besoins à un endroit, il libère un certain nombre de gaz et de nutriments tels que l’azote ou le phosphore qui impactent négativement l’écosystème. Par exemple, le phosphore favorise le développement des plantes aquatiques dans l’eau, ce qui peut étouffer la biodiversité. De même, l’excès d’azote dans la terre engendre un développement rapide de plantes aux feuillages trop tendres et donc vulnérables aux pucerons et aux maladies. 
Ainsi, même si les déjections canines sont des matières naturelles, présentes en excès, elles entraînent un effet nocif sur l’environnement par hyper fertilisation des sols. Ainsi, dans les réserves naturelles par exemple, il est important de limiter les déplacements de nos amis les chiens grâce au port de laisse et de ramasser leurs cacas pour ne pas entraver le travail de protection et de développement de la flore. Il est d’ailleurs obligatoire de ramasser ses déjections

 

Que risque-t-on si on ne ramasse pas les crottes de son chien ?

 

Qui n’a jamais pesté devant une crotte de chien oubliée au milieu du trottoir? Ou au moment d’installer la nappe de pique-nique sur une esplanade herbeuse?  Véritable fléau dans les villes comme dans les parcs, les autorités tendent à prendre des mesures contre les crottes de chien intempestives. En effet, pour toute déjection canine laissée sur la voie publique ou sur tout autre espace non autorisé, une amende allant jusqu’à 750 euros peut vous être adressée. En France, le seul endroit où il est autorisé de laisser les crottes de son animal est le caniveau. Cependant, certaines villes mettent en place des moyens plus radicaux pour surveiller les propriétaires et leur comportement. Par exemple, la ville de Béziers a choisi de mettre en place des haut-parleurs pour les alerter publiquement de ramasser les déjections. A Cannes, l’amende peut s'élever jusqu’à 450 euros. Ailleurs, une amende peut être appliquée à ceux qui promènent leur chien sans sacs à crotte avec eux.

D’autres villes, enfin, cherchent à traiter le problème en amont en faisant payer les frais de nettoyage aux propriétaires de chiens
A l’étranger, certains vont même plus loin en réalisant des tests ADN sur les déjections animales afin de retrouver les fautifs et de les sanctionner. C’est le cas par exemple en Italie ou au Royaume-Uni. 

Sans aller jusque là, nombreuses sont les villes qui aujourd’hui font de la prévention et communiquent largement sur les zones interdites aux chiens et sur l’obligation de ramasser les déjections. Les parcs dédiés aux chiens et à leur besoin fleurissent à intervalles réguliers avec parfois la mise à disposition de sacs à crottes biodégradables

 

Les sacs à crottes biodégradables peuvent-ils être jetés par terre ?

 

Les sacs à crottes en plastique permettent aux propriétaires de toutous de ramasser de manière hygiénique le caca de leur animal et de le transporter jusqu’à la poubelle la plus proche. Oui, jusqu’à la poubelle la plus proche. Car le sac à caca ne doit pas être jeté par terre. Cela revient à jeter vos déchets au sol, car si le sac finit par se détériorer naturellement, cette dégradation prendra du temps, beaucoup de temps : de 100 à 1000 ans. Entre-temps, si votre sac a été jeté par terre ou laissé dans le caniveau, la probabilité est forte qu’il termine à la mer, entraînant les conséquences bien connues de pollution des océans et d’étouffement des animaux marins. Même les sacs considérés comme biodégradables doivent être mis à la poubelle. En effet, même s’ils sont “biodégradables”, leur dégradation peut prendre du temps : plusieurs mois, même dans l’eau. 

On pourrait penser que plutôt que de les enfermer dans un sac et de les emmener à la poubelle, on pourrait trouver une utilité aux déjections de nos chiens. En effet, il est de notoriété commune dans l’agriculture que les excréments de certains animaux représentent un fertilisant apprécié pour les sols. C’est la raison pour laquelle les agriculteurs procèdent à l’épandage du lisier sur leurs terres. Cependant, cette pratique est très encadrée. Car si les excréments des animaux sont biodégradables et sources d’apport pour la terre, ils ne sont pas tous compostables de la même manière.


Pourquoi ne pas faire de compost avec des crottes de chien ?

 

Certains recommanderont d’utiliser les crottes de chien pour le compost. Or, si la matière fécale des canidés est bien une matière naturelle biodégradable, elle présente des risques à être compostée. En effet: 

  • Les chiens étant carnivores, leurs déjections se détériorent plus lentement que celles des herbivores comme les vaches. 
  • Elles contiennent et peuvent attirer de nombreux parasites qui peuvent se développer et se répandre dans le compost. Attention donc à ne pas utiliser ce compost dans votre potager. Certaines bactéries sont par ailleurs transmissibles aux humains et aux autres animaux.
  • Les crottes de chien dégagent une forte odeur qui peut vite s’avérer dérangeante. 
  • En trop grande quantité dans votre compost, elles vont dégager une trop grande quantité d’azote qui freinera la décomposition organique et provoquera un phénomène de putréfaction. 
  • Les déjections canines peuvent également contenir des traces d’éventuels traitements médicaux, ce qui peut ne pas être bon pour le compost.

Ainsi, faire du compost avec les crottes de chien est déconseillé. Mal gérée, cette pratique peut avoir des conséquences sur votre compost, mais surtout sur votre santé si vous l’utilisez à proximité ou dans votre potager. 

Il est possible d’en incorporer quelques grammes chaque jour dans votre compost mais cette quantité très limitée ne suffira pas à évacuer l’ensemble des déjections de votre chien. En effet, on considère qu’un animal de 30 kg émet 200 à 250g de caca par jour, beaucoup trop pour un seul compost. 
Toutefois, pas de panique, beaucoup d’autres éléments peuvent être ajoutés à votre compost: les déchets de cuisine, la paille, vos déchets végétaux seront des sources d’apports organiques nécessaires à un compost de qualité, utilisable comme engrais pour votre potager. 


Les déjections canines sont néfastes si elles sont laissées n'importe où, aussi bien dans les rues que dans la nature. Il est obligatoire de les ramasser, grâce à des sacs à crottes pour ne pas se salir. Ces sacs sont disponibles dans toutes les villes dans des distributeurs de sacs ou à l'achat. Vous ne devriez pas non plus utiliser les excréments de votre chien pour en faire du compost car elles seraient nocives pour vous et votre potager.

Plus d'actualités

APRICO offre une expérience adaptée à chacun pour répondre aux besoins et aux contraintes techniques. Ces facteurs clés d’accompagnement permettent la durabilité des équipements et un retour sur investissement optimal.

APRICO a obtenu la note de 17.6/20 au diagnostic FRCE affirmant notre impact écologique et environnemental. La transition vers une économie circulaire est un engagement majeur du développement durable.

APRICO collabore avec des entreprises locales qui partagent sa philosophie. L’économie locale limite l'empreinte carbone par ses circuits courts tout en dynamisant nos régions.

APRICO met tout en œuvre pour vous assurer un service de livraison en 1 à 3 jours ouvrés. Des livraisons sous 24h sont possibles sur demande.

APRICO propose des produits qualitatifs conçus à l’aide de matériaux à haute durabilité. Notre équipe est composée de personnes motivées et inventives qui ne cessent de chercher des solutions innovantes afin d’anticiper les besoins de demain.

Nos produits sont conformes à la réglementation en vigueur, telle que la certification ORIGINE France GARANTIE, mais aussi HOME OK Compost garanti par TÜV Austria qui sert de base à la norme NF T 51-800.